mammifère/coyote - canis latrans/
2019-02-21
2019-02-23
Coyotes in Montreal since 1973
Des coyotes à Montréal depuis 1973
2019-02-20
2019-02-23
Kingdom=>Animalia
Subkingdom=>Bilateria
Infrakingdom=>Deuterostomia
Phylum=>Chordata
Subphylum=>Vertebrata
Infraphylum=>Gnathostomata
Superclass=>Tetrapoda
Class=>Mammalia
Subclass=>Theria
Infraclass=>Eutheria
Order=>Carnivora
Suborder=>Caniformia
Family=>Canidae
Genus=>Canis
Species=>Canis latrans
Other_names=>Coyote
Des coyotes sont présents à Montréal depuis au moins 1973 et peu importe les stratégies que la ville adoptera, ils continueront d’y vivre. Les Montréalais doivent donc apprendre à cohabiter avec ces animaux sauvages. (LeDevoir)

Même si elle mise avant tout sur la cohabitation pacifique avec le coyote, la Ville de Montréal a déjà fait capturer 17 de ces bêtes depuis un an, dont 5 ont été tuées, selon de nouvelles données obtenues par La Presse. L'animal responsable des dernières attaques devrait bientôt connaître le même sort. (Lapresse)

La Ville de Montréal démarre une opération de pistage des coyotes dans l'est de Montréal, où le nombre de signalements a augmenté ces dernières semaines. Petite virée dans les bois avec un trappeur et un biologiste qui traquent ces demi-loups pour mieux comprendre leur comportement. (Lapresse)

Il semble que leur population est en croissance, comme chez nos voisins les USA. Les biologistes remarquent une tendance vers le croisement des coyotes avec des loups donnant un hybride nommé "coywolf". (Wikipedia)

Strictement en ce qui concerne l'Ile Bizard, je crois qu'il y a quelques bienfaits à leur présence. Comme vous savez, il y a 3 club de golf sur l'île. À bien de reprises il y a eu des rumeurs ( où il y a de la fumée il y a souvent feu ) que ces clubs ont employé des poisons ou trappé illégalement pour réduire la population de bernaches et d'autres animaux qu'ils jugeaient nuisibles. Les coyotes devraient être assez efficaces dans ce contrôle. Il y a aussi une grosse population de lapins et de marmottes qui n'ont pas de vrai prédateur sans eux.

Je ne crois pas que quiconque voudrait en avoir qui rodent autour de chez-soi. Du même coup je ne crois pas qu'une campagne d'éradication soit une solution efficace. Toute éradication ne serait qu'être temporaire.